Offre de la semaine

Bien être animal : Un bon pense-bête

systeme-endocannabinoide-chien-700x473

En ces temps d’altruisme et de commisération exigés, on n’a jamais autant parlé du bien-être animal et dénoncé le spécisme. Les dernières études concernant l’usage du CBD en matière de médecine vétérinaire tombent donc à point nommé, puisque cela pourrait bien contribuer à soulager certaines douleurs de nos fidèles compagnons à quatre pattes (et même moins…).

 

Si la science demeure prudente sur les bénéfices du CBD, faute de preuves concluantes, les études sont néanmoins de plus en plus nombreuses, attestant l’intérêt croissant de la recherche médicale pour notre cannabinoïde préféré. Du côté des consommateurs, l’affaire est entendue depuis longtemps et les témoignages abondent pour en décrire les bienfaits. Mais qu’en est-il de nos amis les bêtes et de quelle manière peut agir le CBD sur leur bien-être ? Dans ce domaine, comme dans bien d’autres, ce sont les animaux qui ont essuyé les plâtres, et notamment les souris les rats, « matière première » privilégiée de la science expérimentale (avec les cultures de cellules, qui remplacent de plus en plus souvent l’animal). Certains effets ont bien été observés spécifiquement sur les rats, mais c’est encore une fois de preuves empiriques dont nous disposons le plus pour décrire les bénéfices du CBD sur les animaux et en particulier domestiques. C’est donc logiquement chez les chiens et les chats que ces bienfaits sont le plus souvent rapportés, avec notamment le soulagement de la douleur chez les individus âgés, souffrant par exemple d’arthrose ou d’une paralysie plus ou moins importante du train arrière. Concernant ces pathologies osseuses, une étude américaine menée en 2018 avait déjà démontré l’efficacité clinique du CBD sur la réduction de la douleur. Un bénéfice que l’on doit aux vertus antiinflammatoires et antalgiques du CBD, bien documentées aujourd’hui dans la littérature scientifique, qui permet parfois aux animaux concernés de retrouver de la mobilité et de renouer avec certaines activités. Le cannabidiol paraît également efficace pour apaiser les douleurs cancéreuses des animaux de compagnie, voire, comme cela a récemment été démontré sur des souris, réduire substantiellement les tumeurs lorsque son utilisation est couplée à une radiothérapie.


Le CBD, une méthode efficace pour réduire le stress animal

Les animaux domestiques et en particulier les chiens sont très réceptifs aux émotions humaines et facilement affectés par le stress environnemental, lors de situations anxiogènes. Toute modification du comportement habituel de leurs compagnons bipèdes, d’une simple explosion de colère à un déplacement un peu prolongé, crée une anxiété à laquelle le CBD est donc susceptible de remédier en augmentant la production de sérotonine, la fameuse « hormone du bonheur », dont l’une des fonctions consiste à réguler l’humeur. Plusieurs études récentes décrivent également les effets intéressants du CBD sur le comportement animal, notamment en matière d’agressivité ou d’hyperactivité, mais aussi sur les troubles du sommeil. Déjà démontrés cliniquement chez l’homme et matérialisés par l’Epidiolex, unique médicament à base de CBD disposant d’une AMM en France, les effets bénéfiques du cannabidiol sur l’épilepsie ont également été observés dans le monde animal, produisant des résultats comparables aux médicaments spécifiques, tout en provoquant beaucoup moins d’effets secondaires. Autre avantage moins connu à mettre au crédit du CBD, son action efficace dans le cas d’une perte d’appétit, ce que de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie ont déjà connu. Attention néanmoins lorsque l’hyporexie n’est pas due à une cause psychologique, mais à une maladie soumise à un traitement, aux éventuelles interactions médicamenteuses. Les conseils d’un vétérinaire dans l’utilisation thérapeutique du CBD pour un animal paraissent ici nécessaires, même s’ils sont encore peu nombreux à revendiquer l’utilisation de cette molécule. L’histoire médicale néanmoins, nous a prouvé que la science vétérinaire était souvent plus audacieuse dans l’expérimentation de produits naturels et il y a fort à parier que l’utilisation du CBD se développe plus rapidement dans la thérapie animale qu’humaine.

Posologie et administration du CBD chez les animaux, quelques règles à respecter

Si les vertus du CBD paraissent bien réelles dans le cadre du bien-être animal, il n’en demeure pas moins que ce cannabinoïde ne peut absolument pas être considéré comme un traitement médical et n’est d’ailleurs reconnu comme tel par aucune autorité scientifique. Tout comme chez l’être humain, l’efficacité du CBD n’est pas la même d’un animal à l’autre et peut donc se révéler très modeste. Pour ce qui concerne la posologie, elle a été abordée dans le cadre d’une récente étude américaine sur l’utilisation du cannabidiol dans le traitement de l’arthrose animale. On y relève que ses bénéfices présentent un intérêt pour les chiens et les chats à partir d’une dose égale ou supérieure à 2 mg par kilo, administrée deux fois par jour, le poids de l’animal étant ainsi déterminant, puisqu’il est l’unique indicateur de la posologie nécessaire. Il semble toutefois que le CBD agisse dans bien des cas à des doses inférieures, comme cela est rapporté par un certain nombre de vétérinaires, plus enclins à fixer la posologie autour de 0,5 mg par kilo. En ce qui concerne l’administration, il convient de privilégier les huiles, à dispenser à l’aide d’une pipette glissée entre les crocs et la commissure des babines, afin que le produit atteigne les muqueuses de la joue. Terminons en précisant qu’il existe des huiles spécialement prévues pour les animaux afin d’en faciliter l’administration, restituant notamment des odeurs de viande ou de poisson !

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 7j / 7 !

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,