Offre de la semaine

Le Rinçage des Plants de Cannabis : Une Étape Cruciale pour la Qualité de la Récolte

téléchargement (1)

Qu’est-ce que le rinçage ?

Le rinçage est le processus d’utilisation de l’eau pour éliminer les nutriments et les minéraux excédentaires présents dans le substrat de culture des plants de cannabis. Il consiste en un arrosage copieux qui permet à l’eau de traverser la terre, emportant avec elle les nutriments en excès. L’objectif ultime est de laisser le substrat propre, dépourvu de nutriments non utilisés.

Mais pourquoi est-il nécessaire d’éliminer ces nutriments de la terre ? La réponse réside dans la qualité des têtes de cannabis. Lorsque les nutriments sont en excès, les plantes n’ont pas besoin de puiser dans leurs réserves internes pour se développer. C’est un peu comme notre propre corps : quand nous consommons plus de nourriture que nécessaire, l’excès est stocké sous forme de graisse. Dans des conditions de famine, notre corps utilise cette graisse stockée pour obtenir de l’énergie. Le rinçage des plants de cannabis a un effet similaire.

Lorsque les nutriments dans le substrat sont épuisés, les plantes puisent dans leurs réserves internes. Cela signifie que les têtes de cannabis récoltées n’auront plus de nutriments résiduels non utilisés qui pourraient altérer leur goût, leur texture ou leur combustion. L’élimination des nutriments excédentaires est donc une étape essentielle pour obtenir une récolte de haute qualité.

Le Moment Idéal pour le Rinçage

Le timing du rinçage est essentiel. Commencer trop tôt ou trop tard peut avoir un impact sur la santé des plantes et la qualité de la récolte. Le moment idéal pour commencer le rinçage est généralement environ deux semaines avant la récolte. Si une variété de cannabis a une période de floraison de huit semaines, le rinçage doit débuter environ six semaines après le début de la période de floraison.

Pour déterminer le moment précis du rinçage, les cultivateurs examinent de près les trichomes des plantes. Les trichomes sont les petites excroissances cristallines que l’on trouve sur les têtes de cannabis et qui contiennent les cannabinoïdes et les terpènes responsables du goût et de l’effet de la plante. Lorsque les trichomes passent d’une couleur transparente à une couleur laiteuse ou blanche, c’est un signe que les plantes peuvent commencer à être rincées.

Il est préférable d’attendre que la majorité des trichomes aient atteint la couleur souhaitée pour la récolte au cours des deux semaines de rinçage. Cela peut nécessiter de l’expérience et de l’observation attentive, mais cela en vaut la peine pour obtenir la meilleure qualité de têtes.

Le rinçage peut également être une solution pour résoudre certains problèmes qui surviennent pendant la phase de croissance végétative. Parfois, les cultivateurs fournissent accidentellement trop de nutriments à leurs plants, ce qui peut se traduire par un changement de couleur des feuilles et un flétrissement des extrémités. Cela est couramment appelé une « brûlure par nutriments ». Le rinçage du substrat permet d’éliminer ces nutriments excédentaires et de restaurer la santé des plantes. Cependant, il s’agit d’une mesure drastique et il est essentiel de s’assurer que le problème est effectivement dû à une brûlure par nutriments.

 

Comment Réaliser un Rinçage Efficace ?

Le processus de rinçage des plants de cannabis est relativement simple, mais il doit être effectué avec soin. Au lieu d’apporter des nutriments aux plantes, vous les rincez avec de l’eau non traitée. Assurez-vous que le pH de l’eau est adapté au cannabis. En général, l’eau de puits a un pH approprié et ne nécessite pas de traitement. Cependant, si vous avez besoin d’ajuster le pH de l’eau de rinçage, assurez-vous de le faire avec précision. Les ajustements du pH sont le seul élément à prendre en compte lors du rinçage.

Il est essentiel d’arroser abondamment le substrat pour éliminer les nutriments résiduels. Vous devez laisser l’eau pénétrer en profondeur dans le substrat pour bien rincer. Lorsque vous cultivez en intérieur et utilisez des pots, observez attentivement la couleur de l’eau de drainage. Elle doit devenir trouble et chargée de résidus. Dans ce contexte, il est utile de disposer d’un appareil de mesure de TDS (total des solides dissous) et d’un conductimètre. Ils vous permettront de surveiller le processus de rinçage. Le TDS de l’eau de drainage devrait être d’environ 1 300 ppm, ce qui est élevé. Il est essentiel de continuer à rincer jusqu’à ce que ce chiffre atteigne un niveau de 50 ppm, voire jusqu’à ce qu’il soit proche du TDS de l’eau que vous utilisez pour le rinçage.

En termes d’électroconductivité (EC), les valeurs élevées se situent entre 2,5 et 3,0 mS/cm. Vous devrez donc poursuivre le rinçage jusqu’à ce que votre compteur EC indique une valeur comprise entre 0,0 et 0,2 mS/cm. Au fur et à mesure que le processus avance, vous verrez la couleur de l’eau de drainage s’éclaircir, signe que les minéraux dissous sont éliminés du substrat des plantes de cannabis. L’objectif final est de retirer autant de minéraux dissous que possible du substrat de la plante.

Rinçage des Plantes de Cannabis en Hydroponie

Le rinçage des plantes de cannabis en hydroponie est moins complexe que le rinçage des plantes en terre. Les cultivateurs en hydroponie ont la possibilité de drainer leur système de culture et de le remplacer par de l’eau au pH neutre. Cela signifie que le rinçage est un processus beaucoup plus court dans les systèmes hydroponiques. Une fois que le réservoir d’eau a été vidé et rempli d’eau neutre, les plantes en hydroponie n’ont plus accès aux nutriments externes. Par conséquent, un rinçage de deux jours est généralement suffisant pour éliminer les résidus de nutriments.

Les Résultats du Rinçage des Plants de Cannabis

Après la récolte, il est essentiel de prendre le temps de bien faire le « curing » des têtes pour atteindre leur potentiel maximal. Le curing consiste à sécher et à affiner les têtes dans des conditions contrôlées, ce qui permet de réduire davantage le côté rude des têtes. Il élimine également certains composants indésirables, comme l’excès de chlorophylle, qui peut rendre la fumée plus âpre. Cette phase d’affinage peut faire toute la différence en termes de qualité finale du cannabis.

Le curing peut durer de quelques semaines à quelques mois, en fonction de la préférence du cultivateur. Le résultat est un produit final d’une qualité exceptionnelle. Une fois bien affinées, les têtes de cannabis sont plus douces, plus agréables à fumer et offrent une expérience plus subtile en termes de goût et d’effets. C’est un processus qui nécessite de la patience, mais qui est récompensé par une récolte de haute qualité.

Quand Éviter de Rincer les Plantes ?

Il est important de noter que le rinçage des plants de cannabis n’est pas toujours nécessaire ni approprié. Il existe des cas où il vaut mieux éviter le rinçage, en particulier lorsque l’on travaille avec des substrats de culture spécifiques.

Les terreaux biologiques amendés ou les « super-soils » sont des exemples de substrats conçus pour héberger une microflore bénéfique, notamment des bactéries et des champignons. Ces micro-organismes jouent un rôle essentiel dans la biodégradation de la matière organique et la libération de nutriments pour les plantes. Le rinçage de ces substrats peut perturber et endommager cette délicate biodiversité. Par conséquent, il est généralement recommandé de ne pas rincer les plants cultivés dans ces types de terreaux.

Dans les substrats biologiques, aucun nutriment externe ou synthétique n’est ajouté. Les plantes dépendent entièrement de la microflore pour décomposer la matière organique et livrer les nutriments aux racines. Ainsi, le rinçage n’est pas nécessaire, car il n’y a pas d’accumulation de nutriments artificiels à éliminer. Au contraire, les micro-organismes travaillent en symbiose avec les plantes pour créer un écosystème équilibré et favoriser une croissance saine.

 

Le Débat sur le Rinçage : Est-ce Nécessaire ?

Le rinçage des plants de cannabis est une pratique qui fait l’objet de débats parmi les cultivateurs. La plupart des cultivateurs expérimentés et de nombreux experts du cannabis soutiennent la pratique du rinçage, affirmant qu’elle contribue à améliorer la qualité de la récolte.

Cependant, il y a un autre côté du débat. Certains cultivateurs, bien que minoritaires, choisissent de ne pas rincer leurs plants de cannabis. Ils estiment que le rinçage ne détruit pas les nutriments stockés dans les plants, car les liaisons covalentes entre ces molécules sont résistantes et ne peuvent pas être rompues par un simple rinçage à l’eau.

Selon cette perspective, le rinçage agit plutôt en diluant les nutriments disponibles dans le milieu de culture. Cela a pour effet de forcer les plants de cannabis à mobiliser leurs réserves internes pour compléter leur croissance. En théorie, en arrêtant l’apport externe de nutriments, les plants utiliseront ce qui reste, ce qui donnera des têtes moins agressives et plus savoureuses.

Une autre théorie soutenue par les partisans du non-rinçage est que le stress résultant d’un manque de nutriments peut stimuler la production de métabolites secondaires, tels que les cannabinoïdes et les terpènes. Les plantes produiraient ces composés en réponse au stress, ce qui pourrait potentiellement améliorer la qualité globale du cannabis.

Certaines études de recherche appuient ces arguments en montrant que le rinçage peut affecter la disponibilité de certains nutriments essentiels pour les plantes, ce qui pourrait influencer la production de métabolites secondaires.

Pour conclure, le rinçage des plants de cannabis est une étape importante pour améliorer la qualité de la récolte. Il consiste à éliminer les nutriments excédentaires dans le substrat, ce qui force les plantes à puiser dans leurs réserves internes pour compléter leur croissance. Le moment du rinçage est essentiel pour obtenir les meilleurs résultats, et il peut également être utilisé pour résoudre certains problèmes de suralimentation en nutriments.

Cependant, il est important de noter que le rinçage n’est pas nécessaire dans tous les cas. Il convient d’éviter de rincer les plants cultivés dans des substrats biologiques spécifiques, qui dépendent de micro-organismes bénéfiques pour libérer les nutriments. De plus, il existe un débat sur l’efficacité du rinçage, certains cultivateurs affirmant qu’il n’améliore pas la qualité du cannabis.

En fin de compte, le rinçage est une pratique qui dépend des préférences du cultivateur et de l’approche de culture utilisée. Pour ceux qui choisissent de le faire, il est essentiel de respecter le timing et la méthode appropriés pour obtenir les meilleurs résultats. Le rinçage est une étape clé pour obtenir des têtes de cannabis douces, délicieuses et de haute qualité.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 7j / 7 !

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,