Offre de la semaine

TOUT SAVOIR SUR LE CBD

Les vertus de l’huile de CBD contre le sommeil et les insomnies !

 

Le cannabidiol est régulièrement mis en avant pour ses nombreuses vertus : 

Il contribuerait à soulager les douleurs chroniques, à atténuer l’anxiété, à diminuer les risques épileptiques, et même à cesser de fumer.

Cela, en jouant le rôle de régulateur auprès des récepteurs du système cannabinoïde endogène (CB1 et CB2), eux-mêmes agissant sur le système nerveux et immunitaire.

 C’est surtout vrai de la consommation de cannabidiol sous forme d’huile. L’huile de CBD est facile à administrer (par voie orale) et produit des effets rapides. Bien sûr, son efficacité dépend aussi de la qualité du produit, donc de la provenance du plant de chanvre originel.

Pour ceux souffrant de trouble du sommeil ou encore d’insomnie, l'huile de CBD est une des réponses à vos maux.

 

CBD et Sommeil, comment ça fonctionne ?

 

Pour comprendre l’effet du CBD sur le sommeil, il faut en revenir à la manière dont le cannabidiol agit sur l’organisme : en se fixant sur les récepteurs CB1 et CB2 et en modifiant le message envoyé par ceux-ci au cerveau.

Les récepteurs CB1 étant connectés au système nerveux, le cannabidiol atténue l’intensité de l’activité neuronale de manière à réduire les facteurs d’augmentation de cette activité – anxiété & stress

 Mais aussi inflammations et douleurs.

Ce faisant, le CBD agit indirectement sur la modulation circadienne (homéostasie) du sommeil, avant tout en aidant l’organisme à se détendre.

C’est le principal vecteur allant du CBD au sommeil : en favorisant la relaxation et la décontraction musculaire, en réduisant le stress et les douleurs chroniques, le cannabidiol améliore la phase (critique) d’endormissement.

En somme, en consommant de l’huile de CBD, on « trouve » plus rapidement le sommeil, ce qui contribue à une récupération optimale durant la nuit.

Ainsi, une étude montre que le sommeil s’est amélioré pour 66,7 % des patients testés au cours du premier mois, tandis que l’anxiété baissait pour 79,2 % d’entre eux sur la même période de temps.

Ce n’est pas le seul lien entre CBD et sommeil.

 Des études suggèrent que la prise de cannabidiol avant le coucher aurait pour effet de réguler les phases du sommeil paradoxal (REM et non-REM, pour « Rapid Eye Movement ») et d’aider au passage vers le sommeil profond, plus réparateur.

D’autres hypothèses avancent que le CBD permettrait d’allonger la durée du sommeil, ou encore qu’il réduirait les risques d’apnées à court terme.  Des bienfaits produits par le CBD sur le sommeil en partie grâce à la combinaison de cannabidiol et de mélatonine.

Enfin, le CBD aurait pour effet de stimuler la vigilance durant la journée, notamment chez les personnes qui dorment mal, et de limiter les sensations de somnolence diurne.

Ce qui, en retour, contribuerait à réguler le cycle circadien, la somnolence en journée ayant un effet négatif sur la qualité des nuits.

Ce n’est pas pour autant un stimulant à proprement parler, à l’inverse de la caféine par exemple.

Reste que ces affinités entre CBD et sommeil ne remplacent pas une bonne hygiène de vie (alimentation saine, activité physique et bannissement des écrans avant le coucher).

D’ailleurs, une étude a bien montré que le cannabidiol n’a pas d’effet notable sur les patients en bonne santé, qui ne souffrent d’aucun trouble du sommeil. De fait, le lien entre CBD et sommeil est plus fort en cas de trouble préexistant.

Le CBD est légal en France, mais pas le THC

 

Il ne faut pas confondre cannabis et cannabidiol. D’autant que le second est légal sous certaines formes dans l’Hexagone.

Tandis que l’autre ne l’est pas ! Car le cannabidiol (connu sous le sigle CBD) n’est que l’une des multiples substances actives issues du plant de chanvre, qui n’a pas les effets psychoactifs de son cousin le THC – celui qui donne ce sentiment de “planer” ou “d’être stone”.

En somme, ce qu’on appelle habituellement « cannabis », et qui contient de fortes concentrations de THC (tétrahydrocannabinol) est toujours considéré comme un produit stupéfiant.

Et donc illégal en France comme dans de nombreux pays sur la planète.

Par contre, le cannabidiol ou CBD, lui, est légal dès lors que ses niveaux de THC ne dépassent pas 0,3% .

 

 

Les effets positifs du CBD se font sentir en cas d’anxiété et de dépression

 

Plus efficace que des antidépresseurs, le CBD ? S’il est difficile de se montrer aussi catégorique, force est de constater que les effets du CBD dépassent la simple physiologie pour s’attaquer aux troubles psychiques.

De par ses propriétés anxiolytiques, le CBD tend à réguler l’humeur des consommateurs et à agir sur les crises d’angoisse, les symptômes d’anxiété et toutes les manifestations liées, de près ou de loin, à la dépression.

Certaines études vont même plus loin : le cannabidiol pourrait être utilisé comme substitut aux antipsychotiques (neuroleptiques) pour lutter contre la schizophrénie.

Les effets secondaires du CBD

 

Il faut noter que le CBD se distingue du THC, le fameux « cannabis récréatif » qui altère la perception et rend euphorique.

Rien de tel avec le cannabidiol, qui n’a aucune propriété psychoactive.

Il ne provoque pas non plus de dépendance, contrairement à de nombreux médicaments sur le marché.

Il est donc possible de consommer du cannabidiol sur le long terme sans craindre de tomber dans l’addiction.

En somme, modification de l’état de conscience et dépendance ne sont pas des effets secondaires du CBD.

En existe-t-il d’autres ? Dans l’état actuel de nos connaissances, on constate que les réactions adverses à la prise de cannabidiol sont rares. Un compte-rendu d’études médicales sur « la sécurité et les effets indésirables du cannabidiol » daté de 2011 soulignait déjà que la consommation de CBD n’est pas toxique pour les cellules, n’induit pas de changements biochimiques dans l’organisme, et n’influe pas sur la majorité des paramètres physiologiques (température du corps et rythme cardiaque).

En outre, des effets secondaires du CBD peuvent apparaître lorsque la consommation de cannabidiol est associée à celle d’un traitement médicamenteux.

C’est pourquoi il est essentiel de discuter avec un médecin si vous êtes sous traitement et que vous envisagez de prendre du cannabidiol.

Une consultation préalable est, de toute façon, indispensable si vous avez l’intention de consommer des produits à base de CBD dans l’optique d’atténuer les symptômes d’une maladie comme Parkinson ou la sclérose en plaques.

CBD et contre-indications

 

Les contre-indications au cannabidiol sont peu nombreuses et font encore l’objet d’études.

En cas de prise de médicament,

Pendant la grossesse (le CBD aurait pour effet de réduire la fonction protectrice du placenta.

En cas d’allergie aux additifs que l’on peut retrouver dans les produits à base de cannabidiol.

Les effets secondaires du CBD, presque inexistants dans la grande majorité des cas, sont susceptibles de se révéler dans ces cas particuliers. Raison de plus pour avoir un entretien avec votre médecin traitant si vous envisagez d’utiliser le cannabidiol comme traitement de fond.

Enfin, il est nécessaire de prêter attention à la qualité des produits ingérés, condition sine qua non pour éviter de subir d’éventuels effets secondaires du CBD. 

Comment fonctionne le CBD ?

 

Dans l’organisme, le CBD joue le rôle de catalyseur.

 Il optimise la réponse naturelle à la douleur, mais aussi aux angoisses et à l’anxiété.

Comprenons-nous bien : le CBD n’élimine ou n’empêche pas la douleur et l’anxiété, mais il agit sur le système nerveux pour réduire l’impact de l’un et de l’autre.

Cela, en envoyant des signaux qui, en substance, intiment à l’organisme de ne pas s’en soucier et de vaquer à ses occupations.

Cette substance est d’autant plus efficace qu’elle fonctionne comme un prolongement des propres défenses naturelles de notre système nerveux. Si les cannabinoïdes nous font de l’effet, c’est parce que le corps humain possède les récepteurs adaptés et qu’il produit lui-même une sorte de THC naturelle, dans des concentrations toutefois très limitées.

On parle de « récepteurs CB1 » (surtout présents dans le cerveau et le système nerveux central) et « CB2 » (essentiellement installés dans les organes périphériques et dans les cellules liées au fonctionnement du système immunitaire).

Ces récepteurs « fixent » les molécules de THC, mais aussi celles du CBD, de façon plus indirecte. Ce dernier interagit aussi avec d’autres récepteurs de l’organisme, ce qui renforce ses propriétés médicales.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

 

Sur les 500 cannabinoïdes différents qui existent dans le cannabis, le THC est certainement le plus connu des consommateurs, même si le CBD commence à s’imposer.

Tout simplement parce que le THC (9-tétrahydrocannabinol) est le composant dit « psychoactif » du cannabis.

En agissant directement sur le système nerveux, il affecte le fonctionnement du cerveau et peut changer les perceptions, modifier l’humeur et transformer le comportement.

C’est généralement pour ces effets que le THC est consommé : il rend « high » ou fait planer !

Contrairement au THC, le CBD ne fait pas « planer ». Son rôle est même exactement inversé : il tend à contrer les propriétés psychoactives de son grand frère, et les retarde parfois (peuvent aussi durer plus longtemps).

C’est ce qui explique son orientation médicale Pour autant, il n’est pas totalement dénué d’effets psychoactifs : le CBD génère une sensation de soulagement à l’instar d’un sédatif.

Pour information le café est aussi psychoactif.

Ensemble, THC et CBD voient leurs effets se décupler.

La conjonction des deux molécules permet d’agir puissamment sur l’anxiété et sur les douleurs, avec de meilleurs résultats que dans le cas du seul THC (dont les effets sont parfois mal ressentis par les utilisateurs).

Notez tout de même que le cannabis à forte teneur en CBD ne peut pas remplacer le THC, pour ceux qui recherchent essentiellement les effets psychoactifs de la substance.

Les propriétés idoines ne sont atteintes qu’à hautes doses de CBD, et encore, sans aller jusqu’à un effet relaxant équivalent à 100 %.

En d’autres termes, le CBD ne peut pas servir de produit de substitution pour les gros consommateurs de cannabis riche en THC.

Quels sont les bienfaits du CBD ?

 

Les effets positifs du CBD sont très nombreux, et connus depuis une quinzaine d’années.

Ils surpassent de loin tous les autres cannabinoïdes pour ce qui est de lutter contre :

Les douleurs

Les inflammations

Les nausées

Les crises d’angoisse

L’anxiété

Certaines affections mentales (schizophrénie…)

La Fibromyalgie

Les maladies cardiovasculaires

L’épilepsie

L’arthrose rhumatoïde

Le diabète

Le cancer

L’alcoolisme

La liste est longue, et n’a pas fini de s’allonger.

Retenez que le CBD permet surtout de contrer les douleurs musculaires et neuropathiques.

Des symptômes difficiles à atténuer avec les traitements classiques.

Le cannabidiol peut ainsi faire des miracles dans la réduction des symptômes douloureux d’origine neurologique et dans l’amélioration de la qualité de vie des patients atteints de fibromyalgie, par exemple.

Il faut néanmoins garder à l’esprit que l’étude du CBD (isolé des autres substances actives du cannabis) est relativement récente.

La recherche médicale se poursuit.

 Elle laisse d’ores et déjà entendre que l’impact du CBD sur le traitement des malades pourrait ouvrir la porte à des traitements révolutionnaires, équivalents à la découverte des antibiotiques.

Certaines études montrent, par exemple, que les molécules THC et CBD agissent contre les rhumatismes, aident à réduire les nécroses qui suivent les infarctus, et peuvent même s’attaquer aux cellules cancéreuses, d’autant plus efficacement qu’elles sont combinées. 

Le CBD est-il pris en charge par l’assurance maladie ?

 

Dans la mesure où le CBD est considéré comme un complément alimentaire, et non comme un médicament, la réponse est non.

Ni l’assurance maladie, ni les mutuelles ne prennent en charge le CBD.

Sur ce point, qui sait ? Les choses sont peut-être amenées à changer un jour.

cbd cerveau Z

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 7j / 7 !

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,